Indication: Verrues

Action:

Onvax Verrucea avec du Thuya et du TeaTree contient la substance chimique Thuyone, qui stimule les cellules auxiliaires T CD4 (lymphocytes T).
Les cellules auxiliaires T CD4 sont utilisées intensivement pour la défense et le nettoyage (cellules tueuses, mangeurs de déchets) de cellules infectées par des virus.

Les cellules auxiliaires T CD4 libèrent différents types de cytokines.
Une cytokine est une protéine qui régule différents processus et qui joue ainsi un rôle dans le système de défense immunitaire.
Certaines cytokines stimulent l'action des cellules T cytotoxiques (cellules tueuses de virus).

Une cellule T cytotoxique, également appelée TC, CTL ou cellule tueuse T, appartient au sous-groupe des lymphocytes T (un type de globule blanc) et est capable de provoquer la mort de cellules somatiques infectées ou de cellules tumorales (les verrues).

Les cellules tueuses (TC) font en sorte que les virus (Virus du Papillome Humain, VPH) ou autres agents pathogènes soient tués ou soient rendus inoffensifs.

Les cellules T cytotoxiques peuvent détruire les cellules infectées (tissu verruqueux) par contact direct de cellule à cellule par cytolyse, en utilisant ce que l’on appelle des perforines.

Onvax Verrucae réalise ce que l’électrocoagulation et la cryochirurgie (traitement avec de l'azote liquide) essaient d’atteindre. Onvax Verrucae stimule la reconnaissance des infections VPH (verrues sur place) par des anticorps (cellules T tueuses), mais maintenant sans lésions tissulaires et sans gêne douloureuse.
Onvax Verrucae agit par stimulation (locale) du système immunitaire (badigeonner les verrues) et une récidive (retour des verrues) est ainsi peu probable, grâce à la mémoire du système immunitaire et donc à la capacité des cellules somatiques de repousser le virus par une future reconnaissance et une réaction précoce à celle-ci.

Preuves médicales:






The European Agency for the Evaluation of Medicinal Products
Document: EMEA/MRL/602/99-FINAL Avril 1999



Le journal de médication qui joue un rôle prépondérant publié par l'Université d'Oxford.
Document:
ISSN 1741-4288
Etudes in vitro et in vivo

Pendant le traitement il est important d’être conséquent pour badigeonner les verrues (voir Comment utiliser) et dans l’utilisation d'une qualité extrêmement élevée avec le bon dosage, (voir Ingrédients actifs).

<<< Retour Guérir les verrues

 | Contacter |